19 avril 2008

Aimé Césaire : mort d'un poète

Là comme ça on ne dirait pas mais j'avais la poésie et je suis très touchée par la mort d'un des plus grand poètes du 20ème siècle : Aimé Césaire.
Indépendamment de son message politique, anti-colonialisme, et de son engagement, c'est un immense pète, et ses poèmes sont de toute beauté.

Je respecte l'engagement, attention, mais il est plus facile d'avoir des engagement politique que d'être un poète génial...

Un poème :

Jour et Nuit

le soleil le bourreau la poussée des masses la routine de mourir et mon cri de bête blessée et c'est ainsi jusqu'à l'infini des fièvres la formidable écluse de la mort bombardée par mes yeux à moi-même aléoutiens qui de terre de ver cherchent parmi terre et vers tes yeux de chair de soleil comme un négrillon la pièce dans l'eau où ne manque pas de chanter la forêt vierge jaillie du silence de la terre de mes yeux à moi-même aléoutiens et c'est ainsi que le saute-mouton salé des pensées hermaphrodites des appels de jaguars de source d'antilope de savanes cueillies aux branches à travers leur première grande aventure: la cyathée merveilleuse sous laquelle s'effeuille une jolie nymphe parmi le lait des mancenilliers et les accolades des sangsues fraternelles.


Aimé Césaire,
Les armes miraculeuses, 1946 (extrait)

Posté par Babioles à 14:45 - - Commentaires [9] - Permalien [#]


Commentaires sur Aimé Césaire : mort d'un poète

    Rien que sur les blogs aujourd'hui, je viens de lire de lui, plus que ce que j'ai lu avant sa mort. Merci !!

    Posté par patriarch, 19 avril 2008 à 17:56 | | Répondre
  • La place des grands hommes est de plus en plus vide en ce bas monde ... son engagement était à la hauteur de son talent de poète.
    Bon week-end
    Bien cordialement
    Domi

    Posté par maminabelle, 19 avril 2008 à 20:15 | | Répondre
  • La place des grands hommes est de plus en plus vide en ce bas monde ... son engagement était à la hauteur de son talent de poète.
    Bon week-end
    Bien cordialement
    Domi

    Posté par maminabelle, 19 avril 2008 à 20:15 | | Répondre
  • COUCOU

    Un grand homme qui disparait
    Bisous et bon dimanche

    Posté par corinne, 20 avril 2008 à 15:34 | | Répondre
  • Oui, la disparition d'un tel homme est une perte pour tous.

    Posté par fleur, 21 avril 2008 à 14:05 | | Répondre
  • Bien d'accord!!!

    Posté par Equis, 21 avril 2008 à 14:05 | | Répondre
  • hmmm

    je ne serais pas méchant sur ce coup là. Lorsque un grand homme meurt, on lui doit le respect...vivement que notre prés meurt, histoire que je puisse danser !!!
    j'ai été trop content de savoir que la famille de aimé n'a pas souhaité que sarko fasse de déclaration devant le monde...
    - On a le président qu'on mérite -

    Posté par le méchant, 21 avril 2008 à 14:22 | | Répondre
  • Une nouvelle étoile brille dans le ciel pour illuminer nos vies...une douce journée.

    Posté par manuela, 22 avril 2008 à 11:23 | | Répondre
  • Très gentil hommage à un grand homme.
    J'ai vécu à Fort-de-France, la capitale de la Martinique, qui a eu Aimé Césaire comme Maire pendant longtemps.
    On n'a pas suffisamment parlé de lui en France métropolitaine de son vivant, à la mesure de l'homme poète et écrivain qu'il était.

    Posté par Lilia, 27 avril 2008 à 04:45 | | Répondre
Nouveau commentaire