08 avril 2008

Un journaliste blessé par des policiers

Alors là, je suis sciée !! Quoique pas tant que ça mais quand même !!!
Lors de la traversée de la flamme olympique à Paris (remarquez, je ne savais MEME PAS qu'elle traversait comme ça des capitales, au moins je me suis instruite !!!), un caméraman qui filmait à été pris à partie par des policiers pendant qu'il filmait!!!
OK, je suppose qu'il y avait des ordres du Ministère, enfin j'aimerais bien en savoir plus, on interdit peut-être de filmer parce que les ordres sont de cacher au gouvernement chinois que les Français sont choqués de ce qui se passe au Tibet et du coup font ce qu'ils peuvent pour entraver le passage? Est-ce que ça peut être ça? Et alors les policiers appliquent les ordres, pas de films? Si c'est ça, c'est pas un peu NAIF de la part du gouvernement, genre de croire que les Chinois vont pas se rendre compte?
Ou alors c'est juste un policier  zélé, anti journaliste?
Ou laors il y a eu des mots entre eux avant, le journaliste a dit un truc, ça a énervé le policier et comme ilest en situation de force, hop, il l'a frappé?

Je m'explique. Je ne veux pas penser que les policiers sont tous des gros violents alcooliques. On le croirait pas peut-être à me lire, mais j'aime pas les idées simplistes. je veux comprendre. ordre du gouvernement trop bien appliqués? Policier abruti? Journaliste provocateur? (quoiqu'on ne doive pas frapper, mais je sais pour l'avoir expérimenté que c'est pas toujours facile d'être zen dans des manifs, il y a l'esprit de groupe, on s'échauffe, on dit des trucs... Oui, ça m'est arrivé, j'ai même frappé un flic avec mes petits bras musclés et il ne m'a pas frappé, faut dire c'est un peu une mouche qui donne un coup de pied à un cheval, il m'a tenu le bras et j'avais mal et j'ai retenu la leçon: quand on a le physique d'une crevette on ne touche à personne. Sinon après on a l'air con. En plus je suis pas du tout violente, non, juste j'étais énervée).
bref on s'en fout de ma vie mais cette histoire me fait quelque chose.

A suivre.
Tu parles que dans trois jours on n'en entend plus parler !!!!

Posté par Babioles à 10:27 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


Commentaires sur Un journaliste blessé par des policiers

    Tu sais pour en avoir organiser des manifs syndicales dans les années 53 à 69, je peux te dire que les flics,quand ils sont débordés et qu'ils ne peuvent appliquer les consignes, deviennent assez souvent brutaux, peut-être même encore plus maintenant.

    Posté par patriarch, 08 avril 2008 à 13:19 | | Répondre
  • Je sais pas trop je serais plus d'accord avec patriarch il a du se passer un truc, le journaliste devait les gener pour passer, ou voilà il était au mauvais moment au mauvais endroit et voilà est arrivé ce qui est arrivé!
    Dis toi aussi que l'on saura jamais ce qui c'est vraiment passé on ne sait pas tout... alors à suivre oui si on entend encore parler!

    Posté par Ludiwine, 08 avril 2008 à 13:33 | | Répondre
  • Non mais tu as sûrement raison Patriarch, moi je ne suis pas du tout un pro des manifs!!! Je supposais juste ça, quoi. Ce que tu dis me confirme que voilà, dans l'néervement.. alors que bon.. je vais dire une connerie mais on est sur Terre pour s'aider, enfin une fois qu'on y est on devrait s'aider?

    Posté par babioles, 08 avril 2008 à 22:35 | | Répondre
  • Va savoir !!

    on aura bien du mal une fois de plus à connaitre la vérité !!!
    je ne crois pas que les policiers ne soient pas forcément des gens pas bien ..
    biz** dgidgi

    Posté par dgidgi :0040:, 10 avril 2008 à 18:38 | | Répondre
Nouveau commentaire